FO Airbus D&S RP

Airbus annonce le versement de la prime "Macron"

Publié le 24 January 2019

Au cours de la tenue des réunions portant sur le bilan de la politique salariale 2018, la Direction Générale Airbus, appliquant les recommandations gouvernementales pour l’attribution d’une prime à destination des plus bas salaires, a annoncé qu’elle verserait cette prime dans les conditions suivantes.

Cette prime, attribuée unilatéralement, concerne les salariés présents aux effectifs (CDI, CDD, Apprentis et Alternants), le 31 décembre 2018
et ayant une rémunération moyenne mensuelle brute* équivalent temps plein inférieure à 4.499,57 €  (plafond d'exonération fixé par la loi).

Attention : il ne faut pas se tenir au brut mensuel de votre fiche de paie mais sur un salaire annuel, reconstitué en temps plein, incluant tous les élements de rémunération confondus, divisé par 12.

Elle s’applique de manière dégressive pour les salaires allant de 1 700 € à 3 000 € brut/mois.

  • 800 € pour un salaire moyen mensuel inférieur ou égal à 1 700 € brut.
  • 800 € à 300 € (de façon dégressive) pour un salaire mensuel moyen compris entre 1 700 € et 3 000 € brut.
  • 300 € pour un salaire mensuel moyen compris entre 3 000 € et 4 449,57 € brut.

Cette prime est exonérée d’impôt et n’est pas soumise à cotisation sociale, CSG ou CRDS.

Les entreprises concernées sont : Airbus SAS, Airbus Opérattions SAS, Airbus Defence & Space SAS, Airbus Helicopters SAS et Stelia SAS.
Pour les autres filiales, la décision relève du CEO de chaque société.

La prime sera versée sur la paie de février 2019.

La Direction Générale affirme que cette prime exceptionnelle ne se substitue pas aux différents éléments de rémunération habituels ou à venir (Salaires, intéressement et participation).

Pour FO, si cette prime est bienvenue pour les salariés concernés, elle ne règle en rien la  problématique de pouvoir d’achat à laquelle les plus bas revenus sont confrontés.  
Seule une politique salariale négociée, motivante et ambitieuse à hauteur des ambitions industrielles et stratégiques du groupe doit prévaloir.
A ce titre, la Direction doit respecter  dans la lettre et dans l’esprit les principes de la pratique contractuelle portée par FO depuis toujours.

C’est ce à quoi nous nous attachons alors que les résultats financiers Airbus à paraître s’annoncent très bons pour 2018.

* la rémunération moyenne mensuelle brute s'entend tous éléments de rémunération confondus. La prime de participation et d'intéressement ne rentre pas en compte dans le calcul.



communiqué prime macron.pdf communiqué prime macron