Tous solidaires

Publié le 30 mars 2020

Le confinement National vient d’être prolongé pour au moins 2 semaines supplémentaires.

L’accord négocié et signé très majoritairement dans le groupe garantit nos salaires.
Il crée aussi les conditions favorables à la reprise, si elle arrive rapidement, ce que nous souhaitons tous.  
Le plus important c’est qu’il s’agit d’un accord négocié et non de mesures unilatérales !  

Nous appelons la Direction du Groupe Airbus à privilégier cette voie.

Celle de la pratique contractuelle, coûte que coûte.  Les modifications du droit du travail apportées par les ordonnances issues de la loi d’urgence du 23 mars 2020 ne doivent pas casser cette dynamique.

Garantir les meilleures conditions de traitement des salariés dans les semaines à venir.

Pour FO Airbus  il est maintenant urgent d’inventer un système négocié, permettant une gestion de crise pilotée et adaptable à la durée pour garantir les meilleures conditions de traitement des salariés dans les semaines à venir.  
Au travers de cette nouvelle négociation qui devra démarrer dans les meilleurs délais, il s’agira pour FO Airbus  de défendre l’impérative nécessité du partage des efforts à venir.
 A FO Airbus  nous considérons que les périodes de récupération ou congés imposés ne peuvent pas être la seule réponse !  
Pour FO Airbus  le chômage partiel rémunéré à 100% doit faire partie du dispositif global, les salariés ne peuvent pas seuls supporter cette crise !  
Nous subissons tous des situations très différentes ; au travail, en confinement, ou en télétravail nos vies sont totalement bouleversées.
 Aujourd’hui plus que jamais l’heure est à la solidarité. Il est urgent pour chacun d’entre nous de comprendre quels sont les véritables enjeux, ceux d’aujourd’hui comme ceux de demain.

Notre tract :





Tract du 30032020.pdf Tract du 30032020