FO bouscule la négociation Handicap chez Airbus DS

Accord Handicap #1, FO bouscule la négociation

Rédigé le 29/05/2018
Gregory Vernon

1ère réunion de négociation relative à l’emploi et l’insertion des personnes en situation de handicap

Pilotage, mise en œuvre et suivi de l’accord :

  • Continuer à assurer l’accompagnement opérationnel des salariés.
    • Pour FO, il y a une Nécessité que les référents handicap soient à temps plein ou alors d’avoir plusieurs référents handicap, avec des profils différents, à mi-temps. 
    • Accueil personnalisé des handicapés nouvellement embauchés, mettre en place un parcours et nommé un « buddy ».
  • Créer un réseau d’ambassadeur handicap sur la base du volontariat.
    • FO demande que  ces ambassadeurs bénéficient d’une formation spécifique sur le handicap pour avoir une vraie reconnaissance et valeur ajoutée.
    • Il a également été demandé que des heures et une UI soient affectées à ces ambassadeurs. Quelque chose de l’ordre de 2h/semaine.
  • Renforcer la connaissance du contenu des accords auprès des acteurs du réseau Handicap : principalement les HRBP, le médical, les organisations syndicales via des réunions d’information
    • FO revendique la mise en place une sensibilisation à caractère OBLIGATOIRE de tous les managers au handicap. Pourquoi pas en e-learning.
  • Instaurer un comité de pilotage 1 fois par an (Coordinateur national, DRH, Directeurs du Business, Directeur des achats, Directeurs d’établissements).
  • Mise en place l’outil OPTHIMUM pour la gestion des personnes en situation de handicap. Cet outil permettrait d’améliorer le suivi des actions et la gestion qui aujourd’hui est faite via un fichier Excel. Alimenté par des contributeurs avec accès restreint, utilisé par mission Handicap.
    • Bien que l'outil a été validé par la CNIL et respecterait donc la confidentialité des données. FO demande qu’une présentation de cet outil soit faite, avant sa mise en service pour début 2019.

Plan d’embauche et politique de recrutement :

  • Proposition d’objectifs de recrutements :


Cet objectif correspond à ≈ 2% des embauches prévues. Cet objectif est PEU AMBITIEUX. Avec la réforme en cours de la politique d’emploi handicap, le gouvernement aimerait recentrer l'obligation d'emploi des personnes handicapées sur l'emploi direct. Sachant qu’AIRBUS D&S à un taux global d’emploi de 3,79%, en 2017, dont seulement 2,44% en emploi direct on est loin des 6%, d'autant que 60% des RQTH ont plus de 50ans.

FO revendique un objectif de recrutement BEAUCOUP plus ambitieux de l'ordre de 6,6% avec un minimum en nombre.

Développer emploi direct, renforcer partenariats avec écoles, partage profils avec autres entreprises, pré-embauche
 

Mesures favorisant l’intégration :

  • Guide pratique sur le handicap à destination des managers pour faciliter le recrutement et l’intégration
  • Cela n’est pas suffisant, FO demande la mise en place d'une sensibilisation à caractère OBLIGATOIRE de tous les managers au handicap.
  • Renforcer la sensibilisation des équipes sur certaines typologies de handicap
  • FO rappelle que certains handicaps ne sont pas visibles et pourtant handicapant comme, par exemple, les maladies chroniques évolutives et les maladies psychiques. Une sensibilisation à ces maladies doit également être faite.
     

Mesures d’accompagnement (1 personne dédié pour le maintien dans l’emploi ) :

  • Congé payé supplémentaire : 1jour/an pour RQTH par la CDAPH (accord statut social) + 2 jours en ½ journée pour démarches administratives et médicales

FO rappelle que dans le statut social les salariés non handicapés confrontés à un situation de handicap da sa vie personnelle bénéficiaient 
de 4 jours de congés supplémentaire /an. FO souhaite des absences rémunérées plutôt que des congés.

  • Aide financière matériel de vie : Airbus finance les équipements individuels nécessaires au maintien dans l’activité professionnelle en complément des aides de l’état dans la limite de 2500€/an + forfait de 150€/prothèse pour les prothèses auditives.

Disparition de manière arbitraire du financement des traitements alternatifs non remboursés dans la limite de600€/an. La raison de cette mesure est que peu employée. FO demande le rétablissement de cette disposition, si elle est peu employée cela ne devrait pas leur coûter très cher de toute façon.

Avec ces mesures supplémentaires nous disposerions des mêmes mesures que celles actuellement appliquées à AIRBUS commercial.

  • Aide au transport et déplacements professionnels : financement des moyens collectifs et individuels

+ aide au financement de :

  • L’aménagement du véhicule (boite automatique…)

  • Le surcoût administratif du permis de conduire lié à un changement de l’état de santé en complément des aides de l’état dans la limite de 2500€/an.

Avec ces mesures supplémentaires nous disposerions des mêmes mesures que celles actuellement appliquées à AIRBUS commercial.

Plan de communication/sensibilisation : plus de moyens et d’initiatives que les précédents accords.