Notre réaction à l'interview de G. Faury par Les Echos

Notre réaction à l'interview de G. Faury par Les Echos

Rédigé le 19/09/2019
Gregory Vernon

Notre réaction suite à l’interview de Guillaume Faury par Bruno Trévidic publiée par Les Echos ce 17 septembre.  

Analyse FO sur les aspects de « guerre » commerciale »

 FO, en accord avec les analystes avisés du domaine aéronautique, a toujours considéré que la concurrence mondiale se joue sur différents plans. Celui très visible de la technologie, de la relation clients et des prix mais également sur celui, plus obscur, de l’influence exercée par les États de façon plus ou moins directe : politiques publiques, taxation,  juridiques (par exemple, extra-territorialité du droit américain…), standardisation, contentieux à l’OMC, Brexit, ONG…

Airbus, à l’instar de ses concurrents, est conscient des risques et ne ménage pas ses efforts pour maintenir sa compétitivité en dépit d’une « météo compliquée », comme citée par notre CEO Guillaume Faury. Si FO soutient totalement la démarche, FO tient à préciser que celle-ci repose aussi et surtout sur l’engagement de l’ensemble des salariés dans la réussite de nos activités et que ces efforts méritent d’être soulignés et doivent être reconnus plus largement.

 

Analyse FO sur la transformation numérique et les impacts environnementaux

FO fait le constat d’une transformation sociétale majeure impulsée par le numérique d’un côté et les préoccupations environnementales de l’autre.

L’introduction rapide et massive des nouvelles technologies issues des évolutions rapides du monde du numérique représentent une opportunité incontournable si et seulement si elles répondent à une amélioration significative des conditions d’utilisation de nos produits et services et si elles sont source de simplification et d’amélioration des conditions de travail des salariés.

FO est et sera très vigilant sur les conséquences de cette transformation pour les salariés.

FO, en écho avec les inquiétudes de la société civile, soutien et se veut force de proposition sur les initiatives de développement durable et sur la « décarbonation » de nos activités et de nos produits. Cette transformation est globale et doit être opérée de concert avec la transformation du secteur de l’énergie dans un souci d’évolution des métiers et des mentalités. FO veillera au nécessaire accompagnement des salariés.

 

Analyse FO MetaPole sur le nécessaire rééquilibrage du portfolio aviation commerciale/défense et espace

FO MetaPole est satisfait de l’affirmation renouvelée de l’intérêt de l’espace par la CEO et regarde avec intérêt les actions pouvant aboutir à la création d’un pôle Satellites renforcé, en synergie avec les lanceurs. Seul garant de nos activités futures face à une concurrence mondiale exacerbée. Cette évolution est dépendante des deux conditions : un assouplissement de la réglementation antitrust de l’Union Européenne et un engagement social fort.

FO MetaPole accepterait cette consolidation si et seulement si elle offre une opportunité de développement pour l’ensemble des salariés concernés.