Où en sommes nous ?

Rédigé le 29/03/2020
Gregory Vernon

Le télétravail reste la règle pour ceux qui peuvent travailler de chez eux. Seuls quelques salariés sont autorisés à se rendre sur le site, du fait qu'ils travaillent sur des activités essentielles (priorité niv. 1 et quelques uns sur priorité niv. 2) et ne peuvent les accomplir en télétravail, et sur des postes non partagés (bureau individuel et sans outils en commun).
Vous serez informés par votre manager si vous êtes concernés.

Les managers ont été formés vendredi 27 mars par l’équipe HSE sur les mesures mises en place et continuerons à l’être au fur et à mesure des reprises.

 L’application des mesures sanitaires visant à garantir la sécurité des salariés n’étant pas encore uniforme dans l’Etablissement seul les zones contrôlées par le CSSCT (ex CHSCT) sont accessibles. D'autres zones seront controlées au fur et à mesure dans la semaine. Les élus ont réaffirmé la volonté de ne rouvrir que des zones sûres, sans aucune concession sur l’hygiène, la sécurité, les procédures et les contrôles à effectuer avant réouverture.

FO continue à revendiquer le confinement maximum des salariés et l'accés aux sites limité aux activités essentielles et vitales pour la nation et l'entreprise, seuls remparts efficaces contre la propagation du coronavirus.

Lundi, les salariés qui doivent venir seront accueillis en bas des bâtiments par leur manager (référent), pour chaque équipe, afin de vérifier que chaque salarié connait les mesures à respecter et sinon les rappeler et les expliquer.


Alors que le confinement vient d'être prolongé jusqu'au 15 avril, voici quelques rappels au travers de questions/réponses :

Quels sont les gestes barrières indispensables au travail ?

Quelque soit le niveau d'hygiène et de sécurité de plus en plus élevé sur nos lieux d'activités grace à tous ceux qui sont mobilisés pour nettoyer, désinfecter et organiser les accès et les postes de travail, le risque demeure sur le trajet. Evitez les transports en commun. Et où que vous soyez, à la maison ou sur le lieu de travail, dans les transport, dans la rue ou dans un magasin, distanciation physique minimale de 1 m et application des gestes barrières.

Limitez vos déplacements dans l'entreprise aux seules zones nécessaires.



Que faire des colis reçus, des denrées apportées ... ?

Vous devez prendre des précautions également avec tout ce qui provient de l'extérieur.
Suivant le cas et la provenance, vous pouvez adapter les gestes de l'infographie (publiée par franceinfotv) traitant des courses pour les denrées que vous consommez au travail.
Considérez les colis arrivants sur le site comme potentiellement contaminants surtout l'emballage du produit se trouvant à l'intérieur. Dépackagez rapidement et jetez l'emballage. 

Si vous travaillez à plusieurs sur le même clavier/souris, nous préconisons que chacun dispose de son propre équipement pour une meilleure hygiène.



Quid de la récupération des heures et jours perdus ?

Lire notre article ici  traitant de l'accord.

Quid des transports ?

Les transports sont réduits, lire notre article ici relatif aux horaires des bus de la communauté St Quentin/Elancourt.

J'ai des soucis pour télétravailler !

Nous sommes conscients des problèmatiques que vous rencontrez notamment pour vous connecter. Les équipes d'IM sont fortement sollicitées et impliquées (augmentation des licences VPN à 600 utilisateurs pour Elc, mise en place du dispositif BringYourOnDevice permettant d'utiliser son téléphone personnel, déploiement de GSuite , Webex ...).

Signalons également que les services IM, RH etc sont impactés par des absences maladies ce qui allonge certains délais.

Que faites vous pendant le confinement ?

Les élus et mandatés FO MetaPole  sont mobilisés. Ils participent aux nombreuses réunions CSE et CSSCT, remontent et relayent les problématiques terrain auprès de la Direction et des services, négocient les accords, veillent à la sécurité des personnes au travers de la réglementation et vous informent au travers de notre application. Le tout en lien avec la coordination FO Airbus, la fédération FO Métaux de la métallurgie et notre confédération.


Qui sont les personnes à risque ? 

Les catégories de personnes présentant un risque de développer une forme sévère de l'infection au Covid-19 sont :
(source Avis du Haut Conseil de la santé publique du 14 mars pdf disponible ici)

  • les femmes enceintes ;
  • les personnes atteintes de maladies respiratoires chroniques (asthme, bronchite chronique…) ;
  • les personnes atteintes d’insuffisances respiratoires chroniques ;
  • les personnes atteintes de mucoviscidose ;
  • les personnes atteintes d’insuffisances cardiaques (toutes causes) ;
  • les personnes atteintes de maladies des coronaires ;
  • les personnes avec antécédents d’accident vasculaire cérébral ;
  • les personnes souffrant d’hypertension artérielle ;
  • les personnes atteintes d’insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • les personnes atteintes de Diabète de type 1 insulinodépendant et de diabète de type 2 ;
  • les personnes avec une immunodépression : 
    • personnes atteintes de pathologies cancéreuses et hématologiques, ou ayant subi une transplantation d’organe et de cellules souches hématopoïétiques,
    • personnes atteintes de maladies inflammatoires et/ou auto-immunes recevant un traitement immunosuppresseur,
    • personnes infectées par le VIH ;
  • les personnes atteintes de maladie hépatique chronique avec cirrhose ;
  • les personnes présentant une obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40.

De même :

  • Si vous êtes dans le 3ème trimestre de votre grossesse ou si vous êtes en Affection Longue Durée pour l’une de ces pathologies, vous pouvez vous-même aller sur le site de déclaration en ligne  declare.ameli.fr  voir notre article ici pour les détails.
  • Les personnes souffrant de l’une des pathologies listées ci-dessus mais ne bénéficiant pas d’une prise en charge en ALD peuvent se rapprocher de leur médecin traitant pour évaluer la nécessité d’un arrêt maladie, ou se rapprocher du médecin du travail qui pourra valider la nécessité d’un maintien à domicile.

Que dois je faire si ?

  • Si vous présentez de la fièvre, de la toux, des symptômes d’insuffisance respiratoire, de la fébrilité, mal de tête ou de la diarrhée ;
  • Si vous avez une perte brutale de l’odorat et du goût ;
  • Si vous avez été en contact avec une personne porteuse du COVID-19 au cours des 14 derniers jours ;
  • Si vous avez été en contact avec une personne en quarantaine au cours des 14 derniers jours ;
  • Si vous avez dans votre entourage familial une personne suspectée ou confirmée de COVID-19 ;
  • Si vous avez dans votre entourage proche (conjoint et/ou enfants/parents sous le même toit) des personnes présentant des pathologies figurant dans la liste ci-dessus ;
  • Si vous avez présenté dans les 14 jours précédents des symptômes (de la fièvre, de la toux, des symptômes d’insuffisance respiratoire, de la fébrilité, mal de tête ou de la diarrhée) ;
  • Si votre conjoint est personnel soignant (afin d’éviter de le contaminer ou d’être contaminé vous-même et de le transmettre).

Vous devez rester chez vous et demander conseil à votre médecin traitan et informer votre manager et HRBP.

Si vous êtes un cas avéré testé positif, vous devez le signaler sans tarder au médecin du travail.

En respectant ces principes : vous vous protégerez et vous protègerez les autres.

 


D'autres infos sont disponibles dans notre FAD, disponible ici

#RestezChezVous