Nouvelle Convention : Santé/Sécurité, Qualité de vie et Conditions de Travail

Rédigé le 11/02/2022
Gregory Vernon

Santé/ Sécurité - Qualité de Vie et Conditions de Travail (QVCT)

Beaucoup de salariés de la métallurgie sont exposés à des tâches difficiles et dangereuses. Pour preuve en 2017, la sécurité sociale a dénombré près de 42.000 accidents dans les entreprises de la métallurgie.

Lors de la négociation sur ce sujet, notre première préoccupation a été de faire prendre conscience aux représentants du patronat que la sécurité et de bonnes conditions de travail participaient à la santé économique d'une entreprise.
Il fallait également rendre plus compréhensible l'ensemble des règles qui régissent actuellement la sécurité, la santé et les conditions de travail. Ces textes sont bien trop complexes pour être utilisés facilement par les salariés et leurs représentants. Il était donc urgent de les rendre plus accessibles et plus clairs.

L'accord préservera les garanties existantes. Nous avons fait écrire noir sur blanc, la responsabilité des employeurs en cas de mise en danger d'un de leurs salariés. Nous recommandons très fortement aux entreprises de prendre des mesures efficaces pour la sécurité au travail et nous imposons des définitions plus précises des produits dangereux et des normes de prévention que les entreprises doivent respecter. 

Des formations sur la sécurité et les conditions de travail seront également imposées. Une instance paritaire Qualité de Vie et des Conditions de Travail a été créée pour valoriser les bonnes pratiques en matière de QVCT et recommander aux entreprises de les appliquer. FO Métaux mettra à la disposition de ses adhérents un manuel explicatif sur ces nouvelles dispositions. Constitué d'une cinquantaine de pages, ce livret permettra notamment aux représentants FO des CSSCT de répondre à toutes les questions des salariés sur le sujet.  Grâce à FO Métaux, la sécurité, la santé et les conditions de travail sont désormais ancrées dans la nouvelle convention collective nationale. 

Un accord autonome spécifique à durée indéterminée a également été conclu pour nous permettre d'adapter les textes aux évolutions à venir afin de toujours protéger au mieux lessalariés de la branche.