Covid-19 : suite au CSE-C exceptionnel du 17 mars 2020

Rédigé le 17/03/2020
Gregory Vernon

CR du CSE-C du 17/03/2020:  

Les mesures sur l’organisation du travail ayant déjà été décidées par l’entreprise et envoyées aux salariés jusqu’en milieu d’après-midi, les discussions ont porté quasi exclusivement sur le traitement en paie des 3 jours à venir pour ceux qui ne peuvent pas télétravailler ni venir sur site puisqu’ils ne sont pas sur des activités vitales et essentielles.
Ne sont donc pas concernés ceux qui télétravaillent, ceux qui gardent leur enfant en télétravaillant ou pas, ni ceux qui sont en arrêt en raison de pathologie chronique et après avis du médecin du travail.  

Rappel des mesures en vigueur :  

Les sites restent ouverts pour les salariés sur des activités vitales et essentielles : les salariés concernés ont été prévenus. Tous les autres salariés doivent rester chez eux jusqu’à lundi, qu’ils puissent télétravailler ou pas.  Ces 3 jours de semi-fermeture vont permettre à la Direction d’organiser un retour lundi dans des conditions de sécurité et d’organisation mieux réfléchies et plus optimales. Une communication sera adressée  aux salariés vendredi à l’issue du nouveau CSE-C extraordinaire. Les salariés qui n’ont pas d’accès nomade ni de téléphone Airbus doivent envoyer leur email ou n° de téléphone portable à leur manager pour en être informé. Pas d’inquiétude pour ceux qui reçoivent ce message ou ont téléchargé l’appli, nous relaierons les informations sur les 2 supports.  

Proposition de la Direction et unique objet des discussions :  

Après échanges, la Direction a proposé pour les salariés qui ne peuvent pas télétravailler et doivent rester chez eux pendant ces 3 prochains jours (hors garde d’enfant et pathologie chronique) de poser 3 jours de RTT ou JRA selon la catégorie.  

En détail :  

Pour tous les salariés sans exception y compris ceux qui télétravaillent ou viennent travailler car sur des activités vitales et essentielles :
 > libération de 2 jours de fermetures collectives prévus pour 2020 (22 mai et 13 juillet) : plus de fermeture collective ces jours-là, vous pourrez venir ou pas, au choix.  

Pour les salariés qui ne peuvent pas télétravailler et doivent rester chez eux pendant ces 3 prochains jours (hors garde d'enfants déclarée et arrêt pour pathotologie chronique) :
 > pose de ces 2 jours libérés plus 1 jour sous forme de RTT (Cadres au forfait jours) ou JRA (Mensuels et Cadre à l’horaire) sur les 18, 19 et 20 mars. 

Point de vue FO Airbus Defence & Space :  

  • Notre demande de confinement total sauf activités vitales et télétravail n’a pas été retenue par la Direction;
  • Notre demande de prise en charge par du chômage partiel rémunéré à 100% par un complément de l’employeur a été entendue mais pas possible à court terme d’après la Direction.  

Si nous apprécions avoir été entendu sur le confinement immédiat même s’il ne s’agit pour l’instant que de 3 jours, nous considérons injuste et inégal de faire supporter aux seuls salariés qui ne peuvent pas télétravailler et ne doivent pas venir travailler sur site, le coût de ces 3 jours.

Dans ces circonstances ou la solidarité doit être de mise, il ne faut pas ajouter d’inéquité entre salariés. Ce sont les catégories les moins aisées qui vont majoritairement contribuer. Nous avons demandé, sans succès, que la question du financement de ces jours soit remise à plus tard et traitée globalement pour la totalité de l’épisode et à la lumière de mesures gouvernementales qui se mettent en place jours après jours. Heureusement, même si ça n’a pas été écrit, notre demande de trouver ultérieurement un équilibre entre tous a été entendu par la Direction. Car il y aura d’autres mesures pour assurer le financement d’un confinement qui pourrait durer.  

Avis FO Airbus Defence & Space :

 FO est conscient de la situation à la fois exceptionnelle et dramatique que nous traversons. Comme FO le demande depuis dimanche, les mesures de confinement même partielles (puisqu’il subsiste des activités dites vitales pour l’entreprise ou la Nation), sont accueillies positivement.  FO continue de demander le recours au chômage partiel compensé à 100% pour les salariés qui ne peuvent pas télétravailler et qui sont confinés chez eux. Ce sera le cas dès demain pour notre filiale Airbus Flight Academy Europe.  Nous prenons acte de la solution proposée par la Direction pour parer à l’urgence de la paie au cas où le chômage partiel pour cette fin de semaine ne soit pas possible : libération des jours de fermetures collectives du vendredi 22 mai (pont de l'ascension) et du lundi 13 juillet (pont du 14 juillet) et pose de ces 2 jours libérés + 1 jour de JRA ou RTT les 18, 19 et 20 mars pour les salariés dont l'activité est suspendue mais ne peuvent pas télétravailler.  Considérant qu’il s’agit d’une décision de l’employeur, FO rend un avis d’abstention.  

La CFE-CGC et la CFDT ont rendu un avis favorable, la CGT un avis défavorable.  Des mesures de travail en équipes, alternées, télétravailleur compris, sont à l’étude pour lundi.
Nous pourrions travailler de 6h à 13h et de 13h à 20h (ce n’est qu’un exemple) pour être moins nombreux en même temps, ne pas se croiser, etc…  

Prochain CSE-C vendredi.  

Prenez tous bien soin de vous et de vos proches, appliquez les consignes à la lettre, nous nous en sortirons.




N'oublions pas les gestes barrières pour se protéger et protéger les autres.



droits Mathieu Persan http://barbudesign.com/