Allocution du Président de la République

Rédigé le 28/10/2020
Gregory Vernon

Emmanuel Macron s'est exprimé ce mercredi 28 octobre après un deuxième conseil de défense en deux jours au sujet de la gestion de la pandémie de Covid-19.

"Le virus circule en France à une vitesse que même les prévisions les plus pessimistes n'avaient pas anticipées".

"A la différence de la première vague, l'ensemble des régions se trouve aujourd'hui au seuil d'alerte dans de nombreux endroits pour prendre en charge les patients Covid-19".

"Nous sommes submergés par l'accélération soudaine de l'épidémie"

Les objectifs sont de protéger :

  • les plus âgés;
  • les plus jeunes ;
  • les soignants ;
  • les plus modestes ;
  • l'économie.


Retour du confinement

"J'ai décidé qu'il fallait retrouver à partir de vendredi le confinement qui a stoppé le virus. Tout le territoire est concerné", à l'exception d'aménagement dans les Outre-mers.

Parmi les commerces non-essentiels qui devront fermer, figurent notamment les bars et les restaurants.

"Vous ne pourrez pas vous déplacer d'une région à l'autre, à l'exception des retours de vacances de la Toussaint", a précisé Emmanuel Macron. Il sera donc possible de rentrer chez vous si vous êtes partis en vacances. "Il y aura une tolérance durant ce week end de retour pour que chacune puisse revenir de son lieu de vacances. Pour que les familles puissent s'organiser."

Le gouvernement détaillera demain (jeudi 29 octobre) en conférence de presse les mesures annoncées ce soir par Emmanuel Macron, poursuit le chef de l'Etat.



"Nos enfants ne sauraient durablement restés priver d'instruction, d'éducation, de contact avec le système scolaire. (...) Les crèches, les écoles, les collèges et les lycées demeureront donc ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés" 

Les "cours en lignes"seront privilégiés "partout ou c'est possible" dans les universités.

De même si "le télétravail sera à nouveau généralisé", 'l'activité continuera avec plus d'intensité" qu'en mars et avril,"ce qui veut dire que les guichets des services publics resteront ouverts", indique Emmanuel Macron. "Les usines, les exploitations agricoles, les bâtiments et travaux publics continueront de fonctionner. L'économie ne doit ni s'arrêter, s'effondrer."

Le travail "pourra continuer" pendant le confinement, "vous pourrez sortir pour travailler", a assuré Emmanuel Macron. Mais "partout où c'est possible, le télétravail sera à nouveau généralisé."

L'ensemble de ces mesures entreront en application dans la nuit de jeudi à vendredi. "Et elles seront appliquées a minima jusqu'au 1er décembre".  C'est une clause de revoyure.

"Tous les quinze jours, nous ferons le l'évolution de l'épidémie. Nous déciderons, le cas échéant, de mesures complémentaires et nous évaluerons alors si nous pouvons alléger certaines contraintes (...)".

"Restez au maximum chez vous, respectez les règles. La réussite dépend du civisme de chacune et chacun d'entre nous".

Suivez nous pour obtenir les infos concernant le télétravail, attestations ....