Revalorisation de 2,1% des barèmes des minima des ingénieurs et cadres

Revalorisation de 2,1% des barèmes des minima des ingénieurs et cadres

Rédigé le 09/01/2019
Gregory Vernon

Le 8 janvier 2019, la fédération FO de la métallurgie (FO Métaux) a signé l'accord revalorisant de 2,1% les barèmes des minima des ingénieurs et cadres de la métallurgie pour 2019 et a fait appliquer la clause de rendez-vous en cas de dérapage de l'inflation de l'accord de 2018.

Au total, FO Métaux aura obtenu, avec le rattrapage de 2018, 3,3% pour ces deux années. 

FO note que l'UIMM* a été dans un contexte et une actualité difficile sur la question centrale des augmentations de salaires, sensibles aux revendications et propositions des organisations syndicales. Il convient maintenant de traduire cette volonté dans les territoires pour les minima annuels pour les ouvriers et ETAM et dans les entreprises. Nous y reviendrons.

Pour FO Métaux, la question de l'augmentation des salaires ainsi que de la redistribution des richesses générées par le travail de tous dans l'entreprise est une priorité pour répondres aux attentes des françaises et des français en matière de pouvoir d'achat.

 

UIMM* est la fédération patronale française regroupant, dans le domaine de la métallurgie, les principales entreprises françaises. Membre du Medef, l'UIMM est considérée comme l'une de ses branches les plus influentes.